Tu chantes où en général ?

Posted by on oct 22, 2010 in Ma vie d'artiste

Il y a des chanteurs dits de bals, spécialisés dans les mariages, les barmitsvas, les bals populaires. Ils connaissent 300 reprises, de Billie Jean à La danse des Canards, et peuvent très bien gagner leur vie.

 

 J’en connais d’autres qui sont des  afficionados des troquets  du 11ème et du 20ème comme celui que j’ai fait samedi dernier…  C’est le circuit des auteurs compositeurs qui rament…. c’est la misère, mais c’est chaleureux et simple. Une vie de troubadour, modeste mais qui a son charme… 

Il y a le circuit des hôtels, campings et autres clubs de vacances. Il y a le circuit des festivals, MJC et autres salles municipales. Il y a les chanteurs lyriques qui fréquentent les églises, opéras et autres centres culturels. Il y a les chanteurs pour enfants qui font les tournée des écoles, crèches, colonies de vacances…

 

Il y a aussi le circuit privé de ceux qui chantent pour leur potes, leur famille. Ils se risquent même de temps en temps à pratiquer les planches des scènes ouvertes,

 

soutenus par les cris passionnés de leurs fans en délire ( qui a dit que les potes de classe et autres membres de la famille ne comptaient pas dans les fans ?) D’ailleurs ce sont ces groupes là qui gagnent les tremplins comme Emergenza non ?


Sous ta fenêtre je viendrai chanter !

 

C’est vrai que la question « tu chantes où en général ? » permet de situer l’artiste à qui on la pose, à savoir son niveau de professionnalisme, de notoriété, à imaginer mieux son parcours…

 

Alors moi ? Suis je une chanteuse de bal ? de rue ? de bar ? de salle de bain? Que nenni, moi je suis une chanteuse de partout !

 

Partout, ça veut dire partout. Dans des salles de concerts mais aussi dans les petits cafés, dans les salons privés de vos soirées familiales, dans les beaux restaurants ou les jolies caves voûtées caractéristiques de la capitale, sur les places des villages, dans les magasins de disques, les galeries d’art…. Et en ce qui concerne les plus belles scènes, je n’ai pas été laissée en reste et ça fait toujours plaisir :-)

 

Cette semaine, j’ai chanté sur une péniche (Six Huit), dans un resto du Marais (l’Elephant du Nil), et demain dans une salle de concert du 19ème (le Zèbre de Belleville). A part cela, je fréquente aussi les scènes ouvertes quand je peux, parfois je chante sous ma douche et parfois je me retrouve encouragée à prendre la guitare par les fans en délire que sont ma mère ou ma soeur !

 

 Il y a quelques salles parisiennes dans lesquelles je n’ai pas encore eu le plaisir de poser mon micro… Héhé ! Vous savez, ce n’est qu’une question de temps !! 

 

Oui cher lecteur ébahi, je chante partout… Et bientôt, tu me verras peut être chanter sous ta fenêtre ! Du moment que ton oreille traîne, et  peut être même si ton oreille ne traîne pas d’ailleurs car dans ce cas, je chanterai pour les anges !

 

NB : Une liste non exhausitve des lieux où j’ai chanté est visible sur la page Planches

 

Photos de haut en bas

- de Sandrine Mulas à la Vapeur (21)

- de Hervé Sicart au Caylus (75001)

- de Korri Gan à la Fnac de Troyes (10)

- de Graziella Bregeon à Tours lors d’un concert privé (37)

- de Gaby Gras à la Maroquinerie (75019)

- de Fabien Vantard devant l’Arche de la Défense (92)

- de Sandrine Laporal sur la place de St-Brieuc (22)

Leave a Reply